Pour la rentrée littéraire nous avons tenu à vous faire découvrir ou redécouvrir quelques grands écrivains parmi ceux choisis pour concourir dans les présélections des prix Goncourt, Femina et Medicis de cette année.

Et pour rester dans l’originalité propre à Label, voici quelques-unes de leurs anciennes œuvres, elles-mêmes récompensées. Des regards sur notre société à travers divers sujets et diverses époques.

Mais trêve de suspens, commençons donc par quelques écrivains français en présélection du Prix Goncourt ou Femina, voire des deux.

Le quatrième mur – Sorj Chalandon 2013

On commence avec un récit intense écrit par Sorj chalandon, grand reporter de guerre, qui se déroule dans le Beyrouth de l’année 1982. Dans le quatrième mur, Georges, un jeune anarchiste décide de suivre la volonté de son ami Samuel, un Grec, juif, metteur en scène qui souhaite réaliser au cœur du conflit israélo-palestinien, la pièce de théâtre Antigone. Il se rend donc à Beyrouth et endosse le rôle de metteur en scène pour réaliser ce pari fou. Mais là, l’attend l’horreur de la guerre…

Avec l’écriture magnifique de Sorj Chalandon, on rentre au cœur d’un conflit complexe. L’auteur nous propose une œuvre fraternelle et une réflexion percutante sur la guerre. Une œuvre incontournable qui a obtenu le prix Goncourt des lycéens et à même été adaptée en BD par Eric Corbeyran

Frère d’âme – David Diop 2018

Cette fois nos conseils le récit dépeint une autre guerre, la 1ère guerre mondiale. Dans Frère d’âme de David Diop, deux tirailleurs sénégalais se retrouvent dans l’enfer des tranchées pour lutter pour la France. Alfa perd alors son ami Mademba, un choc et un traumatisme gravé dans sa mémoire.

Alfa va alors tomber dans une spirale de violence, de massacre et de marginalisation. Un récit beau et puissant qui parle d’amitié. Mais aussi un regard lucide sur l’hypocrisie de cette guerre et sur l’ensauvagement et la folie qui en résulte, une vraie réussite qui a valu à l’auteur le prix Goncourt des Lycéens.

 

La petite femelle – Philippe Jaeneda 2015

On change totalement de registre avec le récit passionnant de l’histoire vraie de Pauline Dubuisson accusée en 1953 d’avoir tué de sang froid son amant. Avec beaucoup d’acharnement Philippe Jaeneda a réalisé un vrai travail de documentation pour rétablir la vérité sur cette femme qui fut, à l’époque, conspuée et détestée par la France entière.

La Petite femelle est un récit noir non dénué d’humour qui présente le personnage de Pauline, victime d’une société misogyne et d’une enquête bâclée.

La révolte – Clara Dupont-Monod 2018

Nous continuons avec La Révolte, le portrait d’une reine qui a marqué l’histoire, Aliénor d’Aquitaine. Une reine au destin légendaire raconté avec originalité par son fils Richard Cœur de Lion. Clara Dupont-Monod nous offre un portrait éblouissant de ce personnage du 12e siècle. Elle nous raconte comment Aliénor, femme de pouvoir se révolte contre son mari Henri II de Plantagenet avec l’aide de ses fils.

Un récit poétique qui nous entraine au cœur du 12e siècle, dans une période … et nous dépeint le destin de la vaillante et grâcieuse Aliénor

Kadija

Kadija

Convaincue par le pouvoir de l'écriture et celui de l'humain, j'oeuvre avec les mots. Pour donner "une deuxième vie aux objets" à travers leur belle histoire et "une seconde chance aux hommes" de les lire et de les découvrir...

Laisser un commentaire