L’héritage de l’abbé Pierre ? Ce sont toutes les communautés, la dynamique du mouvement Emmaüs dont la Fondation Abbé Pierre, et l’envie très forte de poursuivre le combat qu’il a mené. Avec cette préoccupation constante pour les personnes les plus en difficulté sur le territoire et à l’international. Ça c’est indemne, ça ne bouge pas : c’est ce qu’il nous a enseigné !

Laurent Desmars, Président de la Fondation Abbé Pierre

Demain, cela fera déjà 16 ans que l’abbé Pierre, si cher à nos cœurs, nous a quitté.es. Un moment de commémoration et de souvenirs et que nous souhaiterions exempt de nostalgie. Nous parlerons plutôt partage, recueillement, action et interpellation.

Avec une présence dans 41 pays et avec plus de 420 groupes dans le monde, le Mouvement Emmaüs poursuit sa lutte. Chacune de ces structures vivent l’accueil des personnes démunies au quotidien et proposent des réponses adaptées contre l’exclusion et la pauvreté. Aujourd’hui, nous aimerions revenir sur certains des champs d’action du Mouvement. Et sur la façon dont il a su adapter la lutte contre l’exclusion aux réalités actuelles sociales et environnementales.

La Fondation de l’abbé Pierre face au Mal Logement

La Fondation Abbé Pierre agit partout en France. Qu’il s’agisse de lutter contre l’habitat précaire, produire du logement très social ou sensibiliser au mal logement, elle mobilise. Elle interpelle et poursuit l’œuvre ébauchée en 1992 lors de sa création.

Et son action s’adapte à la crise de l’énergie actuelle ainsi qu’aux nouveaux publics vulnérables. Avec 300 000 personnes sans abri en France, la FAP tient un rôle essentiel. Sans compter la fracture énergétique qui s’amplifie à l’hiver 2023 et des positionnements politiques essentiels, par exemple à l’encontre de la loi Kasbarian-Bergé qui vise à criminaliser les squatteurs. Autant de champs d’action sur lesquels se mobilisent les 9 agences nationales, les trente boutiques solidarité et les 40 pensions de famille. A elle seule, la FAP soutient près de neuf cents projets par an en France et à l’étranger.

 

Emmaüs Roya et le soutien aux migrant.es au cœur du Mouvement Emmaüs

Une fois de plus, Emmaüs France et les membres du mouvement se mobilisent aux côtés des migrant.es. L’année 2022 a été rythmée par les manifestations et les prises de parole contre le projet de loi Asile et Immigration 2023. L’occasion d’évoquer une rencontre avec Cédric Herrou, créateur d’Emmaüs Roya, la première communauté Emmaüs construite autour de la paysannerie. Avec une personnalité très médiatisée, Cédric Herrou fait figure de résistant face aux dispositions légales à l’encontre des migrant.es.

En 2018, en pourvoi en cassation, il est même parvenu à la consécration du principe constitutionnel de fraternité et de la liberté d’aider autrui dans un but humanitaire.  Assouplissant ainsi la loi visant à réprimer l’aide à l’entrée et au séjour irréguliers d’étrangers. Et dans sa communauté, Cédric Herrou met la main à la patte et accompagne les personnes accueillies vers l’autonomie par le maraichage.

C’est ainsi que dans la ferme d’Emmaüs Roya, on apprend à tout faire soi-même (maçonnerie, plomberie, électricité, etc.). Tout en progressant vers l’autonomie de la communauté, Cédric Herrou poursuit ses prises de positions. Il déplore par exemple le fait que les réfugiés ukrainiens soient accueillis à bras ouvert alors que les Noirs restent considérés comme nuisibles. Il attire également l’attention sur les difficultés des navires humanitaires en Méditerranée.

Mouvement Emmaüs, Cédric Herrou

Emmaüs Baudonne et la réinsertion des femmes en fin de peine

Depuis toujours, le mouvement Emmaüs s’est positionné en faveur de dispositifs de réinsertion pour les détenu.es plus humains et plus efficaces. Une approche que Gabi Mouesca nous fait découvrir à travers son merveilleux atelier de production de fruits et de légumes certifiés bio. Créée en 2020, la ferme d’Emmaüs Baudonne est une ferme en agriculture biologique qui accueille des femmes en aménagement de peine et leur propose un travail, un logement et un accompagnement socio-professionnel.

En intégrant la ferme, les femmes signent un contrat d’une durée minimale de six mois et allant jusqu’à deux ans. Elles cultivent des fruits et légumes biologiques et s’occupent de la vente en direct. Un projet unique en France et un accompagnement innovant pour 12 femmes placées sous main de justice.

Mouvement Emmaüs, Emmaüs Baudonne

L’insertion professionnelle 2.0 se développe dans le Mouvement Emmaüs

Dans la lutte contre les injustices et les diverses formes d’exclusion, Emmaüs répond toujours présent et investit tous les terrains, y compris celui du web. Lecteurs et lectrices qui nous suivez depuis déjà 6 ans, vous pérennisez les actions du Mouvement depuis votre salon en allant sur notre site label-emmaus.co.

Comment ? En permettant à des centaines de personnes en situation de précarité de se former au e-commerce. Et en contribuant à l’insertion professionnelle à travers chaque achat. En chinant sur Internet et en physique les précieux objets, rouages de l’activité du Mouvement depuis plus de 70 ans. Et en luttant ainsi contre le gaspillage et la surconsommation.

Maud Sarda, directrice et co-fondatrice de la coopérative solidaire Label Emmaüs, poursuit elle aussi les actions de l’abbé. Que cela soit à travers la mise en avant de la Seconde Main Solidaire ou des prises de position essentielles plaçant le site de vente en ligne d’Emmaüs comme un véritable contre-modèle.

Se souvenir et se réunir

Sur ma tombe, à la place de fleurs et de couronnes, apportez-moi les listes de milliers de familles, de milliers de petits enfants auxquels vous aurez pu donner les clés d’un vrai logement.

L’abbé Pierre

Demain, à Esteville près de Rouen, au centre de l’abbé Pierre, aura lieu la traditionnelle commémoration active « Toujours présent ! ». Comme chaque année, sur la tombe de l’abbé Pierre, seront déposées les clefs de logements construits ou réhabilités l’année précédente par des groupes Emmaüs pour les plus démunis. Nous vous invitons à découvrir ce lieu de mémoire et de convivialité.

Esteville est un espace muséographique qui est ouvert au public depuis le 22 janvier 2012. Dans la maison de l’abbé, sont conservées sa chambre et sa chapelle dans leur état d’origine. Pour ce jour, la commémoration annuelle sera l’occasion de se réunir chez lui, puis de partager une marche collective, un goûter et un concert.

  • Emmaüs International pour faire vivre la mémoire de l’abbé Pierre

Emmaüs international regroupe 425 associations présentes dans 41 pays. Ses membres œuvrent à ce que toute personne puisse retrouver une place dans la société par un accueil et un travail dignes.

Légataire universel de l’abbé Pierre, Emmaüs Internationalégalement la responsabilité de protéger et faire vivre la mémoire de l’abbé Pierre et des combats menés, sans relâche, tout au long de sa vie. N’hésitez pas à découvrir les nombreuses vidéos consacrées aux combats du Mouvement ainsi que les discours de l’abbé.

La joie d’aider

C’est ainsi que chaque projet, chaque initiative du Mouvement se construit autour de la rencontre et de la solidarité. Chaque espace de vie et/ou de travail est aussi un lieu de prises de position. Chacune des personnes qui poursuivent les actions de l’abbé Pierre fait vivre sa mémoire, ses combats à sa manière. Et cela n’a rien d’évident, suivre le Mouvement et inscrire ce modèle de solidarité malgré la crise, la guerre et les évolutions sociétales.

Pourtant nous n’oublions pas que pour l’abbé Pierre, aider, c’est avant tout une chance et une joie. Ses mots, ses coups de gueule, restent inscrits, indélébiles, pour nous, membres et ami.es du mouvement Emmaüs. Et quant à ses actions, nous les poursuivons, les réinventons, les adaptons toujours plus. Notre objectif : œuvrer chaque jour auprès de celles et ceux qui en ont besoin.

Kadija

Kadija

Convaincue par le pouvoir de l'écriture et celui de l'humain, j'oeuvre avec les mots. Pour donner "une deuxième vie aux objets" à travers leur belle histoire et "une seconde chance aux hommes" de les lire et de les découvrir...

Laisser un commentaire