Les communautés Emmaüs : qu’est-ce que c’est ?

Si le mouvement Emmaüs est connu de (presque) tous aujourd’hui, le fonctionnement de l’organisme lui ne l’est pas toujours. Depuis quelques années, le marché de la seconde main explose. De plus en plus d’acheteurs se rendent dans les fameux dépôts-ventes Emmaüs mais n’en connaissent pas toujours leur fonctionnement ! Il faut dire que le mouvement a bien grandi depuis sa création, alors revenons à son commencement. Pour ce faire voici en trois petits points la définition d’une communauté Emmaüs.

1/ L’accueil inconditionnel

Les communautés fonctionnent sur le principe de l’accueil inconditionnel, dans la limite des places disponibles. C’est-à-dire que toute personne peut se présenter auprès d’une communauté pour y être accueillie. Il n’y a pas de critère d’âge, nationalité ou encore de confessions.

La communauté leur offre un lieu de vie. Les personnes qui logent dans les communautés sont appelées “compagnon.es Emmaüs”. Ils peuvent rester sans limite de temps sous réserve de certaines règles de cohabitation à respecter. La communauté est un véritable lieu de vie qui offre logement, repas, travail et rencontres.

La première communauté date de 1949, le mouvement en compte aujourd’hui plus de 122.

2/ Le modèle financier 

Les communautés fonctionnent uniquement grâce à leur activité de récupération et de vente. Elles ne bénéficient d’aucune subvention. Les communautés récupèrent les dons majoritairement de particuliers, ils les trient et les restaurent pour ensuite les proposer à la vente dans les fameux espaces connus de tous !

Depuis 2010, elles bénéficient d’un statut qui reconnaît une qualité de travailleur solidaire aux compagnons et compagnes et leur garantit l’accès aux droits à la santé et à la retraite.

3/ Un lieu de réinsertion

Les compagnons et compagnes effectuent un travail de récupération, valorisation et vente. Cette activité permet de faire vivre la communauté en plus d’offrir un travail de réinsertion aux membres. Le but est de leur permettre de se réinsérer dans le monde de l’emploi en se sentant utile et en partageant la solidarité. Actuellement, vous pouvez soutenir 2 projets sur Trëmma pour soutenir des communautés Emmaüs : celle de Fougère et celle d’Indre Le blanc.

 

Si cette définition sur la communauté Emmaüs vous a plus, on vous propose ce super article sur les compagnons et compagnes Emmaüs ! 

Anne-Sophie Tournadre

Anne-Sophie Tournadre

Curieuse du monde et des autres, sensible aux injustices sociales et consciente de notre impact sur la planète, je pense - comme le disait l'Abbé Pierre - qu'il ne faut pas attendre d'être parfait‧e pour commencer quelque chose de bien.

Laisser un commentaire