L’heure du grand ménage de printemps !

 

Le printemps arrive dans quelques jours et ce n’est pas pour nous déplaire ! Si pour certains. Nouvelle saison est synonyme de nouvelle garde-robe, n’oublions pas que le printemps est surtout synonyme de grand tri ! Alors, voici un petit guide  spécial tri de vêtements pour alléger son esprit et son placard.

Comment fait-on le fameux “ménage du printemps” ?

 

1/ Choisir le moment idéal !

On ne sait pas vous mais chez nous on travaille mieux à l’énergie solaire. Il faut dire qu’il est bien plus compliqué de se motiver quand il fait froid et gris. On vous conseille donc de vous y mettre un jour de beau temps. Bien sûr, le risque est de préférer sortir pour profiter du soleil. Pourtant d’un point de vue purement pratique, il est bien plus simple d’aérer  lorsqu’il fait beau. De plus, le soleil booste la productivité, plus vite vous finirez plus vite vous pourrez aller profiter du soleil !

Pensez à mettre votre playlist en fond pour vous motiver. 

 

2/ Se poser les bonnes questions.

 

Première étape : sortir petit à petit.

On sait que les conseils disent souvent de tout étendre sur le lit d’un coup pour avoir une vision globale. Alors effectivement cela peut aider à prendre conscience de notre quantité de vêtements. Néanmoins, cette méthode peut vite devenir déprimante. La tâche semble bien plus longue et complexe lorsqu’on est face à l’immensité de notre penderie. Ainsi, on ne peut que vous conseiller de faire le tri étagère par étagère.

Deuxième étape : prendre les vêtements un par un et se poser la fameuse liste de questions : 

  • Tout d’abord : est-ce que je le porte régulièrement ? Par régulièrement, on entend plusieurs fois par mois. Si la réponse est non, il se peut que ce soit pour diverses raisons : vous l’aviez oublié, il était caché sous une autre pile etc.
  • La seconde question est donc : est-ce que je le garde au cas où ? Mais si,  vous connaissez ce beau pantalon pour lequel vous n’avez juste pas encore trouvé l’occasion. Si cette pièce est dans le placard “juste au cas où” depuis plus d’un an. Vous savez ce qu’il vous reste à faire. 
  • Et si vous ne gardez pas cette pièce juste au cas où mais que vous ne la portez pas non plus régulièrement. Pas de panique, vous n’avez pas à la mettre de côté pour autant. Une des règles du tri est aussi de ne pas se mettre la pression à vouloir avoir un mode consommation toute suite “idéal”. Mettez-vous face à cette pièce et demandez-vous : “est ce que je peux imaginer quatre ou cinq tenues avec cette pièce que je pourrais réellement porter « .
  • Enfin, dernière question, est-ce que cette pièce me rend heureux.se ? Si oui, vous pouvez la laisser dans l’armoire mais faites attention à ne pas utiliser cette excuse pour tous vos vêtements.

Une fois toutes ces questions posées, vous devriez avoir deux piles : à garder ou à donner (sur Trëmma bien sûr). Si jamais lors du tri certaines pièces sont vraiment en mauvais état, n’hésitez pas à vous diriger vers les bennes de recyclage à textile.

 

3/ Optimiser son rangement 

On porte en moyenne un vêtement en moyenne sept fois avant de le jeter. Au-delà des achats compulsifs, il parait que si nous portons si peu certains de nos vêtements c’est parce qu’ils ne sont pas rangés de manière optimale. En effet, nous avons tous tendance à créer des piles d’articles. Le problème des piles, c’est qu’on a bien souvent du mal à voir ce qui se trouve en dessous. De ce fait, nous portons seulement les vêtements qui ont la chance de se trouver tout en haut. Pour éviter cela, la reine du tri, Marie Kondo, conseille simplement de se servir de boîte pour pouvoir ranger. Une fois nos vêtements placés à la verticale, vous aurez une vision de toutes vos pièces. Pour la répartition, chaque boîte est simplement égale à une catégorie de vêtement : pantalon, t-shirt, sous-vêtements etc.

Si vous prenez du temps à vous habiller le matin, réaliser une boîte de basique composée de pièces que vous aimez et qui vous vont bien pour gagner du temps.

Pour ceux qui ont la chance d’avoir une penderie, il paraît que pendre vos vêtements du plus long au plus court rendrait plus heureux et une impression de légèreté. On vous laisse essayer et nous en dire des nouvelles.

4/  Donner et se féliciter !

Il ne vous reste plus qu’à vous occuper de votre pile « don ». Pour se faire, rendez-vous sur Trëmma ! Et en attendant que vos vêtements se vendent, félicitez-vous d’avoir fait du tri en plus de soutenir des projets solidaires !

Voilà notre petit guide spécial tri des vêtements est terminé ! Et si jamais, vous vous êtes demandé s’il ne vous manquait pas quelques pièces, on vous conseille avant de passer à l’achat de vous rendre sur ce petit guide de l’achat responsable.

Anne-Sophie Tournadre

Anne-Sophie Tournadre

Curieuse du monde et des autres, sensible aux injustices sociales et consciente de notre impact sur la planète, je pense - comme le disait l'Abbé Pierre - qu'il ne faut pas attendre d'être parfait‧e pour commencer quelque chose de bien.

Laisser un commentaire