TeleCoop, l’opérateur télécom coopératif engagé dans la transition écologique et solidaire

Nous souhaitions vous présenter le nouvel arrivant du mouvement des Licoornes dont nous faisons partie : TeleCoop, le premier opérateur télécom coopératif.

TeleQui ? TeleCoop, le premier opérateur télécom coopératif engagé dans la transition écologique et solidaire. Tout comme Label Emmaüs, Telecoop pense qu’une alternative écologique et solidaire aux géants de son secteur est possible.

LES TÉLÉCOMS, UN SECTEUR À RÉINVENTER

impact numérique

TeleCoop est né de plusieurs constats.
L’accès aux télécommunications et à internet est un besoin essentiel, mais il n’en reste pas moins que la fabrication des équipements, la mise en place et maintenance des infrastructures supports et nos usages sont polluants, aliénants et incohérents.

 

4% des GES mondiaux sont liés au secteur du numérique. Cet impact pourrait passer à 8% en 2025. Les vidéos en ligne à elles seules représentent 1% des émissions mondiales de CO2. C’est autant de GES que l’Espagne !
Aucun opérateur télécom ne porte la vision d’un secteur en phase avec les enjeux de transition écologique.
75% de l’impact carbone du mobile est lié à sa fabrication. Or nous changeons de téléphone en moyenne tous les 2 ans, alors que dans 88% des cas, il fonctionne encore.
Malgré cet état de fait, l’obsolescence programmée du matériel et l’incitation au renouvellement sont au cœur du modèle économique des opérateurs télécoms actuels.
1 Français sur 5 est victime de la fracture numérique. Cela a pour conséquence l’exclusion d’une partie de la population de nombre de services essentiels devenus digitaux.

L’ÉMERGENCE D’UNE ALTERNATIVE CITOYENNE

TeleCoop c’est le premier opérateur télécom à vocation écologique et solidaire en France qui :

  • Remet en question le numérique en tant que ressource illimitée et cherche à mesurer les impacts réels de la consommation mobile sur les ressources matérielles et immatérielles de la planète
  • Propose d’accompagner ses clients vers la sobriété numérique
  • Porte un projet de société qui permettra à tout un chacun de se réapproprier les enjeux du numérique
  • Incarne une solution alternative d’un nouveau modèle économique, plus résilient et solidaire, aux antipodes d’un modèle de croissance sans limites
  • Propose une offre télécom innovante et unique qui prend le contre-pied du marché

UNE OFFRE TÉLÉCOM QUI PREND LE CONTRE PIED DU MARCHÉ

Concrètement, TeleCoop est un opérateur virtuel, organisé en société coopérative d’intérêt collectif (SCIC), qui propose de reprendre en main sa consommation du numérique.

Cette incitation doit d’abord passer une d’offre qui incarne cet état de fait ; c’est pourquoi TeleCoop a lancé depuis quelques mois un abonnement mobile pour lequel les abonnés sont facturés en fonction de leur consommation de données.

Le premier abonnement mobile de TeleCoop

10€ / mois : Appels et SMS en France métropolitaine inclus

+2€ / giga : Payez votre usage en fonction de votre consommation réelle

Abonnement sans engagement
Service client basé en France
Accès au réseau mobile n°1 en France (infrastructures mobile Orange)

LE PROJET TELECOOP

Au-delà du “simple” abonnement mobile, TeleCoop s’engage à lutter contre l’obsolescence programmée en mettant à disposition des téléphones avec un haut niveau de réparabilité, promouvoir la sobriété numérique en développant des outils de mesure de l’impact numérique individuel et rendre le numérique accessible à tous en accompagnant les personnes en précarité numérique (horizon 2022).

A VOUS DE JOUER

Télécoop

Devenir client TeleCoop en changeant d’opérateur télécom, c’est décider de faire du numérique un bien commun et d’envoyer un signal fort à la société en tant que consommateur. Alors, prêt à franchir le pas d’un engagement citoyen et coopératif encore et toujours plus fort ?
Plus de 700 personnes ont déjà rejoint TeleCoop ! Et vous ?

 

 

Et pour réduire toujours plus votre impact numérique, trouvez votre smartphone reconditionné sur Label Emmaüs.

Anne-Sophie Tournadre

Anne-Sophie Tournadre

Curieuse du monde et des autres, sensible aux injustices sociales et consciente de notre impact sur la planète, je pense - comme le disait l'Abbé Pierre - qu'il ne faut pas attendre d'être parfait‧e pour commencer quelque chose de bien.

Laisser un commentaire