Comment venir en aide aux réfugiés ?

La nouvelle année est propice aux bonnes résolutions. Aider son prochain et tendre la main à ceux qui n’ont rien semble être une bonne base de départ. Chaque jour, dans nos rues, nous croisons le regard de ces personnes déracinées qui ont besoin de notre aide et de notre bienveillance.

Pour rappel et selon le rapport de l’Agence des Nations Unis pour les Réfugiés (UNHCR), il y a 26 millions de réfugiés à travers le monde qui viennent majoritairement de Syrie, Afghanistan et Soudan du sud. Contrairement aux idées reçues, 80% des réfugiés vivent dans des pays voisins de leur lieu d’origine. Les autres tentent leur chance dans les pays développés et riches et finissent en France, le souhaitant ou non. Alors si vous souhaitez apporter votre soutien à des réfugiés à votre échelle, voici plusieurs solutions s’offrent à vous.

S’investir dans des associations locales et internationales

De nombreuses possibilités de bénévolat sont envisageables pour ceux qui souhaitent s’engager de façon ponctuelle ou plus régulière en donnant de leur temps. Quelques exemples des missions sur lesquelles il est possible de s’investir :

Cours de Français Langue Etrangère (FLE)

C’est bien connu, la langue est la première porte d’entrée pour s’intégrer dans un pays. Comment communiquer, rencontrer des gens, trouver du travail … si on ne parle pas la langue du pays d’accueil ?

Avec les cours de FLE, 1 fois par semaine, vous donnez un cours de français adapté aux personnes non francophones. Ces cours ont souvent lieu dans le local des associations organisatrices en petits groupes pour favoriser l’échange, et par groupes de niveaux.

Un bel investissement pour apporter  quelque chose de vraiment utile et concret aux élèves.

A Paris, on citera l’association Français Langue d’Accueil (FLA)  qui dédie toute son activité aux cours de FLE, mais aussi à BAAM pour les tandems linguistiques. Au niveau nationale, plusieurs grosses associations comme France Terre d’Asile permettent de s’investir en donnant des cours.

Maraudes

On ne présente plus les maraudes, qui consistent à sillonner les rues, souvent de nuit, pour venir en aide aux personnes à la rue.

La Croix Rouge , Secours Populaire, Autre Monde, Emmaüs Solidarité en organisent régulièrement.

Collectes de dons

Tout comme les maraudes, les collectes de dons peuvent permettre par exemple de récupérer des tentes ou du matériel de survie dans des magasins partenaires des associations.

Accueil et accompagnement

Accueil de jour, accompagnement de familles / jeunes mineurs isolés , accompagnement administratif, recensement des familles à la rue … autant de missions proposées par des associations sur tout le territoire.

Pour trouver une mission à Paris sur la thématique de l’aide aux réfugiés ou sur une autre thématique, allez sur le site Je m’engage . Vous y trouverez de nombreuses annonces d’associations qui cherchent des personnes comme vous .

Héberger un réfugié chez soi

Offrir l’hospitalité à une personne réfugiée quelques semaines ou plusieurs mois, probablement la démarche la plus engageante et forte qu’il est possible d’avoir.

Aucun risque légal à aider un réfugié. En effet, les personnes ayant obtenu le statut de réfugié ont un titre qui leur donne le droit de séjourner en France. Celles qui ont déposé une demande de titre de séjour vivent, elles aussi, dans la légalité, le temps que soit instruit leur dossier. Les seules personnes en situation irrégulière sont celles qui ne sont pas allées à la préfecture déposer leur demande d’asile. C’est le cas de certains réfugiés accueillis par les familles. Celles-ci ne risquent rien pour autant.

Les 2 mots d’ordre sont la confiance et la discrétion pour que cette cohabitation fonctionne entre hôtes et personnes accueillies.

Plusieurs associations telles que Singa, Utopia 56 ou encore Réfugiés Bienvenue proposent des programmes dédiés afin de mettre en lien hôtes et accueillis.

Faire un don d’argent ou de matériel

Le don d’argent, c’est l’aide la plus simple et la moins engageante que l’on puisse apporter. Pour autant, elle reste indispensable afin d’aider les associations à aider les réfugiés. Pour rappel, les dons aux associations sont déductibles des impôts à hauteur de 66% à 75% selon le type d’association, raison de plus de donner !

Ces dons permettent aux associations de financer différents projets, ainsi que de pérenniser leurs actions sur le terrain et frais de fonctionnement telles que les maraudes . Encore une fois, Utopia 56 est une association importante de l’aide aux exilés.

On pense aussi à des associations comme le Secours Catholique, l’Agence des nations unis pour les réfugiés, Amnesty International ou encore Emmaüs Solidarité pour donner et avoir un impact positif. Il est aussi possible de faire directement du don matériel de tentes etc.

Faire entendre sa voix

Pétitions, manifestations … les moyens sont nombreux de s’engager en tant que citoyen en faisant entendre sa voix pour ceux que personne n’entend.

Agir à son échelle pour aider les plus démunis peut se faire de diverses façons et nous avons tous un rôle à jouer pour assurer aux personnes réfugiées un accueil décent et digne dans notre pays. Mettons-nous à leurs places.

Pour trouver des missions partout en France, il existe différentes plateformes comme par exemple Tous Bénévoles.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s