Idée weekend.

Non, on ne s’est pas soudainement transformé en « blog lifestyle et voyages » !

Simplement, mardi dernier, nous sommes allés en équipe au lieu de mémoire de l’abbé Pierre et du mouvement Emmaüs, à Esteville, Normandie.

On a tellement aimé, on en a été remués, alors cette semaine, on aimerait vous convaincre d’en faire autant !

Et comme on sait à quel point vous êtes pressés, voici une démonstration infaillible en trois points :

1. Un lieu chargé d’histoire et de sagesse

À la fois lieu de rencontre et de réflexion des communautés environnantes, maison de vacances, lieu de retraite et de méditation pour l’abbé Pierre, maison de retraite pour des compagnons d’Emmaüs âgés, la « Halte d’Emmaüs » donnée par un notable de la région dans les années 1960, est devenue aujourd’hui le Centre Abbé Pierre – Emmaüs Esteville, lieu de mémoire.

Son musée propose une exposition permanente sur l’histoire de l’abbé Pierre et du mouvement Emmaüs, ainsi que des expositions temporaires, deux par an, qui offrent un regard actuel sur certains aspects de la vie et de l’oeuvre de l’abbé Pierre. Citations gravées sur les murs du musée, photographies d’époque, archives vidéos et installations artistiques sont autant d’outils pour non seulement acquérir des connaissances sur l’abbé Pierre, mais aussi et surtout pour s’imprégner de ses sagesses d’une manière vivante et interactive.

2. Le Centre Abbé Pierre – Emmaüs, un trait d’union entre hier et aujourd’hui

C’est écrit dessus : « lieu de mémoire, lieu de vie » :

  • y reposent l’abbé Pierre, Lucie Coutaz, co-fondatrice d’Emmaüs et 80 compagnons d’Emmaüs,
  • y travaillent neuf salariés,
  • et y vivent Joseph, compagnon des plus avenants, et ses 25 poules !

Au Centre Abbé Pierre – Emmaüs, la mémoire est vivante : les œuvres grandeur-nature des street artists qui habillent le lieu dessinent les paroles de l’abbé Pierre avec les couleurs de notre époque. Le musée retrace l’histoire du mouvement et nous parle aussi de demain.

Ce trait d’union entre le présent et le passé est partout dans le musée. Quand on regarde les racines du mouvement et les messages forts de l’abbé Pierre, ce qui interpelle, c’est que tout était déjà là, dès le début. Les valeurs-action qui sont au cœur du mouvement Emmaüs étaient déjà là : accueil, travail, partage.

Accueil : les compagnons bâtisseurs logent leur première famille en décembre 1949, et 70 ans plus tard, toujours sur le même front malheureusement, la Fondation Abbé Pierre, Emmaüs Habitat, Emmaüs Solidarité et tous les les autres bailleurs sociaux du mouvement développent des solutions d’hébergement d’urgence et de logement.

Travail : Auguste Legall, premier compagnon chiffonnier pose en 1951 les bases de ce qui allait devenir 70 ans plus tard un réseau de 470 espaces de vente solidaires et même une boutique en ligne !

Partage : la rencontre entre l’abbé Pierre et Georges en 1949 contenait déjà toute la philosophie de n’importe quelle structure Emmaüs aujourd’hui : la solidarité plutôt que la charité. Une place pour chacun, à la fois aidant et aidé.

3. Un lieu juste sympa pour un petit weekend en groupe !

Le Centre Abbé Pierre – Emmaüs d’Esteville est référencé sur le site des Gîtes de France, incontestablement un gage de qualité.

Et pour l’avoir testé, on vous confirme que serez très bien reçus et saurez profiter de cette parenthèse au vert, au calme, avec un accès privilégié à la bonne nourriture made in Normandie !

 

Alors, CQFD ?

En savoir + sur le site du Centre Abbé Pierre – Emmaüs

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s