Label Emmaüs, désormais 1 800m² dédiés à l’insertion par le e-commerce en Seine-Saint-Denis

Ce lundi, nous inaugurions notre nouvelle plateforme logistique à Noisy-le-Sec en présence de François Hollande, Président de la Fondation la France s’engage.

Label Emmaüs, c’est un site web, mais pas que. Après avoir formé 60 compagnons et salariés en insertion dans les associations Emmaüs locales depuis décembre 2016, Label Emmaüs devient elle-même entreprise d’insertion et se dote d’un entrepôt physique.

Le nouveau site logistique est implanté à Noisy-le-Sec en Seine-Saint-Denis, un territoire qui enregistre le taux de chômage le plus élevé de France. L’entrepôt accompagne déjà trois salariés en insertion, avec le concours de deux encadrants techniques anciennement compagnons d’Emmaüs. Les salariés en insertion travaillent 35h par semaine avec des durées de contrat allant de 6 mois à 2 ans. D’ici fin 2018, l’entrepôt aura créé 8 postes d’insertion, avec un objectif de 20 postes en 2020 autour de deux activités économiques : la collecte et la revente en ligne de livres d’occasion et de mobilier professionnel.

L’acquisition d’une plateforme logistique constitue une étape stratégique dans le développement du site e-commerce. L’entrepôt va permettre à la marketplace de mieux maîtriser son approvisionnement, de diversifier et de massifier le catalogue en travaillant certains segments de l’offre en profondeur. 

La plateforme logistique viendra soutenir le modèle économique de la marketplace avec comme priorité l’insertion des chômeurs longue durée sur les métiers en tension du e-commerce. L’enjeu à trois ans pour Label Emmaüs : changer d’échelle, passer de 60 personnes formées en 2017 à 150 en 2020. Passer de 100 000 annonces en 2017 à 1 million en 2020. Et ainsi de suite.

Label Emmaüs développe de nouvelles filières de réemploi grâce au digital

Outre son activité de marketplace, Label Emmaüs a expérimenté en 2017 un nouveau modèle de mutualisation au sein du mouvement sur la filière du livre. Deux plateformes régionales, les Ateliers du Bocage et Emmaüs Action Ouest ont ainsi mis en ligne 100 000 livres d’occasion récupérés parmi les invendus des communautés Emmaüs de leur région.

Cette nouvelle filière a déjà permis de créer 7 postes en région pour des chômeurs de longue durée en moins de douze mois et ce n’est qu’un début. Emmaüs collecte chaque année 27 millions de livres, soit 12 000 tonnes, dont 30% seulement trouvent une deuxième vie en magasin physique, les 70% restants étant aujourd’hui recyclés en papier et cartons.

L’entrepôt sera donc la troisième structure Emmaüs à se positionner sur l’activité d’e-librairie solidaire. 10 000 références sont entrées en stock et mises en ligne depuis début mars. Label Emmaüs vise 70 000 références d’ici la fin de l’année, en collectant les invendus de des communautés Emmaüs franciliennes, mais également auprès de partenaires locaux de l’économie solidaire.

Concernant le mobilier professionnel, 46 000 tonnes d’équipements d’occasion sont collectées chaque année par l’éco-organisme Valdelia, dont seulement 2% sont réemployés aujourd’hui. Un marché prometteur sur lequel Label Emmaüs se positionne comme prestataire de collecte auprès de grandes entreprises et comme agent de réemploi auprès de Valdelia grâce à la revente sur internet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Zoom sur les métiers proposés par Label Plateforme

Les deux principaux postes de travail de la plateforme sont :

  1. Magasinier

Ce métier est un prolongement du métier traditionnel d’agent de tri en communauté Emmaüs, augmenté d’un système d’adressage et de traçabilité du stock, et d’un algorithme d’aide à la décision pour qualifier le gisement (prix, descriptif, photo, …).

Ce métier permet de développer les compétences suivantes :

 

  • prise de décision (premier tri, puis mise en ligne ou non d’un produit avec l’aide de l’algorithme)
  • adressage du stock au moyen de scan-douchettes
  • utilisation d’un warehouse management system (logiciel de suivi du stock)
  • manutention légère

 

 

  1. Préparateur de commande

Ce métier permet de développer des compétences techniques spécifiques et demandées par tout e-commerçant aujourd’hui :

 

  • utilisation d’un back office informatique de suivi des commandes
  • picking produits
  • conditionnement et colisage

 

 

Autonomie, pratique orale et écrite du français, capacité à “apprendre à apprendre”, tenue d’objectifs, travail en équipe et savoir-être : au delà des compétences techniques, Label Emmaüs permet aux salariés en insertion d’acquérir et de développer de la polyvalence et des compétences sollicitées quel que soit leur métier à l’issue du parcours d’insertion chez Label Emmaüs.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s